Marche Nordique

Certains sports permettent d’améliorer sa force, sa souplesse, son équilibre ou sa coordination.

La MARCHE NORDIQUE a l’avantage de développer efficacement toutes ces qualités.

Venez essayer !!

Project content 1tk17eq

Données techniques des séances :

- Parcours de 6/7 km - 1h30 de marche rapide effective

- Précédée d’un échauffement et suivie d’étirements

- Bâtons de marche spéciaux requis ( non obligatoires pour la séance d'essai )

Rendez-vous :  à la bergerie le samedi à 9H

Inscription et renseignement : Maryse Soudry 06 52 84 05 25     

ou Colette Colombani 06 20 41 87 12   /   Danielle Leroy 06 27 42 25 34

Par mail : clubfossamariana13@gmail.com

 

 

D’où vient la marche Nordique ?

Cela fait plusieurs décennies qu’en Europe, des passionnés de montagne et de ski de fond pratiquent une sorte de marche nordique. Ils profitent des conditions estivales pour continuer à s’entraîner en marchant de bon train grâce à leurs bâtons.     La marche Nordique telle que nous la pratiquons aujourd’hui remonte à la fin des années 90.

C’est en 1994 que Marko KANTANEVA, moniteur de sport Finlandais, publie une méthode de marche avec des bâtons inspirés de ski de fond. Il la compléta d’une série d’exercice destinés à entretenir et à améliorer les différentes qualités physiques.

Définition de la marche Nordique

Le principe est simple : il s’s’agit d’accentuer le mouvement naturel des bras pendant la marche et de propulser le corps vers l’avant à l’aide de deux bâtons qui permettent d’aller plus vite et de marcher plus longtemps. L’ensemble du corps entre en action, renforçant ainsi 80% des chaînes musculaire.

Rares sont les sports qui redonnent du souffle et font travailler 80% des muscles du corps (bras, abdominaux, suisses, fessiers) en douceur. Grace aux bâtons, la marche Nordique est le sport en plein air idéal pour retrouver la forme et vous tonifier.

En marche Nordique, mes bâtons permettent de se projeter plus rapidement vers l’avant et sollicitent l’ensemble de vos muscles. Grace aux bâtons, le déplacement est rapide et l’attitude du marcheur est athlétique.

L’erreur technique est de ne pas pousser sur ses bâtons, mais de se contenter de les tirer en arrière, on appelle cela « la moulinette ». Cette façon de tirer les bâtons vers l’arrière est totalement inefficace car elle ne permet pas de vous propulser vers l’avant. De nombreux marcheurs font cette erreur, particulièrement lorsqu’ils sont fatigués, car cela désengage tous les muscles du haut du corps, qui sont fortement sollicités lorsque l’on propulse correctement vers l’avant.

 Alors comment éviter cette erreur ?

C’est simple, en marche Nordique, les bâtons servent à décharger le poids de votre corps + à vous propulser vers l’avant. Pour bénéficier De cette double action des bâtons, il faut chercher à effectuer une poussée dans le sens du bâton, c’est-à-dire qu’il faut appuyer dans l’axe de votre bâton. Cela demande un réel engagement musculaire, c’est ça la marche Nordique !

Comment choisir ses bâtons

Le bâton de marche Nordique est différent de celui de la randonnée car ils sont munis de gantelets détachables (les dragonnes) qui ont un côté gauche et un droit.

 Grâce à votre taille, si vous mesurer entre :

150 à 152cm , la taille des bâtons est  100 cm

153 à 156 cm               >>>>                105 cm

157 à 165cm                >>>>                110 cm

166 à 172cm                 >>>>                 115cm